Biographie

À cordes et à cris, c'est...

Nico, guitariste touche-à-tout de talent... Classique, National, Beltona, Weissenborn, ukulélés, banjos... ll y a du monde sur la planète musique de Nico ! Bercé de blues, acoustique et électrique, de musiques du monde, traditionnelles et métissées, des sons venus d'Inde, de Hawaï, du Brésil et d'ailleurs, de jazz aussi, de country, de folk... un grand curieux, vous l'aurez compris.

Nico a fait ses classes sur les bancs de la fac de musicologie où il a consacré son mémoire de maîtrise à la guitare slide. Depuis, quand il ne compose pas pour à cordes et à cris, il gagne sa vie comme un grand en donnant des cours de guitare à des petits et des moins petits.

Dans des groupes ou en solo, Nico a joué, et il a écrit, aussi, des accompagnements pour pièces de théâtre, une bande originale de court métrage, une comédie musicale pour des personnes handicapées... pas le temps de s'ennuyer !

Emilie, chanteuse de cœur, guitariste débutante, pianiste classique dilettante... De grandes voix dans la tête, Emilie a fait son bonhomme de chemin dans des groupes de vocal jazz, une incursion dans un groupe rock, quelques concerts, avant de poser son grain sur les compositions de Nico.

Emilie gagne son pain en faisant des traductions, pas grand chose à voir avec la choucroute, si ce n'est l'occasion de jouer avec les mots et d'explorer la musicalité de cette chère langue anglaise. À côté de ça, elle s'amuse avec son appareil photo, ses crayons et sa plume (site à feuilleter ici).

Les deux lascars, lyonnais d'adoption et fiers de l'être, ont tracé leur route. Nico a gratouillé à pleines tripes, Emilie a chantonné ici et là. Ils ne se sont pas cherchés, alors bien sûr ils se sont trouvés ! Et l'histoire des cordes et des cris a commencé.


Au hasard des compos et des reprises, à cordes et à cris explore ses envies.

Inutile de nier, à cordes et à cris, ça sent un peu le blues dans les coins... Nico croit toujours qu'il est né au milieu d'un champ de coton dans le mississippi (ne lui dites rien, il serait tellement déçu) pendant qu'Emilie continue de brûler des cierges sur l'autel de Janis Joplin et de Billie Holiday...

Mais à cordes et à cris, ce n'est pas que du blues. C'est aussi un goût prononcé pour l'éclectisme. Des guitares électriques, des machins acoustiques en tous genres, du swing, des balades, des reprises pas banales, des compos, le tout avec un son bien à soi mais en piochant sans complexe dans les styles qui passent par là.

À vos oreilles, prêts, ... écoutez !